Monday, March 16, 2015

Che cosa dici?


"Lost in translation" n°6, Italie, Bologne
 
Le Car Show de Bologne c’est L’EVENEMENT voiture de l’année. Et travailler pour une marque italienne, c’est donc le must de la folie. 14 jours de flashs dans la figure, de mains aux fesses, de becs, de « va que j’te serre le plus fort possible ». On nous a dit en fin de Salon que les italiens attendaient impatiemment cet événement pendant un an, juste pour voir des filles et se faire photographier avec elles… juste au cas où on ne s’en était pas encore rendu compte.
Nous étions 6 filles à travailler sur le même stand. Il fallait au moins une fille qui parlait italien. Ma copine brésilienne a pensé « Oh mais l’italien c’est pareil que le portugais ! ». Mais oui, bien sûr ! Elle était donc sensée être notre traductrice. On a beaucoup ri en l’entendant baragouiner en portulien, mais on n’a pas tout tout compris pendant deux semaines ;-)
Nous partagions la chambre avec une bombe allemande. La blonde des blagues, c’est elle ! La fille débarque avec deux valises de 25 kg (alors que les habits pour travailler étaient fournis). 2 trousses de toilettes remplies… uniquement de vernis à ongles. Je vous laisse imaginer le reste. En tout cas quand on avait oublié quelque chose, aucun souci, elle avait tout. Le problème c’est que quand on s’appelle miss indécision et que l’on a 2 valises d’habits à choix et bien on n’est pas rapide rapide !
 

Thursday, March 5, 2015

Un léger coup de froid?


"Lost in translation" n°5: Afrique du Sud, Cape town


Cape Town était le paradis pour tourner des campagnes publicitaires. Egalement paradis pour les mannequins, qui avaient la  possibilité de bien y travailler tout en profitant des magnifiques paysages. 

Je devais partir en Espagne cet été là, mais ma copine me convainc de l’accompagner un mois en Afrique du Sud. « C’est l’hiver là-bas, mais ça sera génial, il n’y aura personne, tous les jobs pour nous ! » me dit-elle. En 3 minutes je suis convaincue. 

Arrivée à Cape Town, un hiver très agréable, entre 10 et 15 degrés. Sauf que quand il fait cette température au bord de la mer, que c’est humide, qu’il y a du vent et que les maisons ne sont pas conçues pour le froid, et bien… on meeeeeeurt de froid !!! Genre, on évite d’aller aux toilettes pendant la nuit si on ne veut pas se geler le fessier.

Il y a avait tellement de vent que tous les shootings photos étaient annulés. Nous avons donc passé tout notre séjour à regarder des films et boire du thé, emmitouflées sous la couette. Pas très productif niveau boulot, mais le bon côté c’est que cela ressert les liens d’amitiés ;-) Nous avons tenu le coup 3 semaines !

Notre réconfort, la classe de Hot power yoga, le seul endroit de la ville où il faisait chaud ;-)


Thursday, February 26, 2015

Comme un certain manque de paillettes


"Lost in translation" n°4 : Italie: Milan

 
Milan c’est un peu le premier échelon obligatoire dans la carrière d’un mannequin. Donc toutes les personnes qui ont eu la chance de passer para Milan me comprendront. 

Nouvelle agence, on te donne les clés d’un appartement : Super une nouvelle vie en communauté commence. 25 Euros la nuit, qu’on te quittera de ton salaire. On s’attend tout de même à un certain confort, on s’imagine déjà revivre « Friends ». Et là, une seule chambre, avec 5 lits de camps, une salle de bain et une petite cuisine. Je vous épargne l’odeur… 

Alors autant les camps de sport de ma jeunesse dans les abris atomiques étaient une formidable expérience, tant Milan et ses appartements en communauté m’ont nettement moins plus ;-)

Note à part : mon agence a fait faillite, je n’ai jamais vu un centime.

Wednesday, February 18, 2015

La vita è bella?


"Lost in translation" n°3 : Rome



On m’appelle d’une agence très médiocre dont je ne citerai pas le nom, en me disant de partir le lendemain pour Rome : Semaine de défilés, déjà un défilé confirmé, le plan parfait quoi. 

Nous nous retrouvons 4 filles, deux sont des amies. L’autre, très gentille, ne mangera que des oranges, du thon et du blanc d’œuf pendant une semaine… mais ceci est une autre histoire. 
 
Bref, nous faisons 3 castings et c’est tout. Le défilé confirmé bien entendu n’existe pas et cerise sur le gâteau, où allons nous dormir ? Tout est organisé à merveille, un pote d’un pote d’un pote qui avait bien voulu prêter son appart à 4 mannequins, se retrouve avec 4 filles transformées en furies. Le pauvre mec, Francesco, imaginait certainement autre chose. Nous avons donc dormi à 3 dans le lit de Francesco (sans Francesco) et une sur le canapé. Notre hôte dans la chambre d’amis. Pour couronner le tout, il neigeait à Rome, chose rare, juste pour nous mettre encore de meilleure humeur. 

Nous avons été sauvées par le charme incontesté des italiens, leur bonne humeur, du rhum et Fashion TV ;-) 


Wednesday, February 11, 2015

Sushi or not sushi?


 "Lost in translation" n°2: Tokyo



Une semaine à Tokyo, Fashion week, départ avec une trentaine de suisses, dont 3 mannequins. Je précise que la nourriture japonaise arrive dans mon top 3, bref j’adoooooore les sushis. Mais voyager avec 2 amies végétariennes,  c’est pas toujours le pied, surtout quand les menus sont en japonais. 

Bref, donc 1er soir on décide de manger les trois. 1h pour trouver un restaurant végétarien, pas moyen, 1h de plus pour trouver un restaurant avec un plat végétarien, toujours pas moyen. Tokyo c’est un peu pareil qu’en Suisse, on ne peut pas manger toute la nuit. Il est donc 22h, mes chères amies et moi nous retrouvons dans un tea-room pour boire un smoothie et manger une tranche de pain!!!

Les soirs suivants nous avons mangé avec le reste de la troupe, ouf, mes sushis!!! ;-)

Friday, February 6, 2015

Trop beau pour être vrai ?


Pour cette première anecdote de notre nouvelle rubrique « Lost in translation », partons chez nos voisins, en France.

Trop beau pour être vrai ?

Il y a quelques mois, une amie (mannequin française de chez Kai Zen) m’a dit qu’elle allait à un mariage. Très bien, jusque-là tout est normal.  

Elle me raconte donc la rencontre entre les mariés : un défilé de mode, un podium, des mannequins, jusque-là toujours normal.
Pendant le défilé, aveuglée par les flashs des photographes se trouvant en bout de podium, son amie se casse la figure.
Mais par chance, elle tombe dans les bras d’un charmant jeune homme, qu’elle ne connaît pas. Son prince, charmant évidemment ! A l’heure qu’il est, les tourtereaux sont mariés.

Alors les mecs, ça vous motive les défilés ?

Thursday, December 19, 2013

Le 20 Novembre dernier Alexandre Leveau - Head booker au sein de l'agence Kai Zen qui vous présentait son Top 3 des célébrités masculines les plus stylées dans l'émission Citadines